Philippe Martoglio est graphiste et gérant de la société C’FOR! Il a réalisé Catalogue Today, une application d’aide à la vente pour iPad. En combinant les fonctionnalités du studio et ses personnalisations en HTML, il a développé une solution complète pour commerciaux : identification, panier d’achat, prise de commande… Il nous explique comment !

Peux-tu nous présenter l’application Catalogue TODAY en quelques mots ?

L’application TODAY est un catalogue d’entreprise B2B qui permet aux commerciaux de présenter des collections de linge de maison et de passer des commandes directement sur le terrain avec les magasins ou centrales d’achat.

De plus en plus de supports commerciaux utilisent la tablette comme support. Quel était le brief de ton client et ses principaux enjeux ?

L’idée était d’équiper la force commerciale d’un outil simple et efficace d’aide à la vente et de prises de commandes, d’éliminer les démarches papier laborieuses qui sont souvent sources d’erreurs, éliminer les books papier et faire des présentations de collections de linge de maison modernes et attrayantes avec de belles images et vidéos pour mettre en valeur les produits.

Equiper une force commerciale, l'interview de Philippe Martoglio

Pourquoi avoir choisi PandaSuite dans ce contexte ?

Une des contraintes majeures était de ne pas avoir à recharger toutes les images comme peut le faire un site web, à chaque fois qu’on le consulte. Il fallait donc trouver un éditeur d’applications, ou tout au moins à l’époque un moyen de diffuser numériquement des contenus enrichis avec images, vidéos, animations sans que ce soit au détriment du forfait 3G.

L’iPad était devenu l’outil de travail du commercial et il fallait qu’il puisse s’en servir même perdu dans un magasin en pleine campagne !

Pour la petite histoire, le premier catalogue a été créé avec les outils de la DPS (Digital Publishing Suite) d’Adobe qui a très bien fonctionné pendant 3 ans, puis le changement de politique commerciale d’Adobe souhaitant diffuser son système de publication numérique avant tout dans les très grandes entreprises nous a forcé à trouver des solutions alternatives.

Il était devenu beaucoup trop onéreux et sur-dimensionné par rapport aux besoins du client.

Je me suis alors dirigé vers d’autres éditeurs comme Aquafadas, Twixel,.. mais des problèmes techniques, temps de chargement trop longs, coûts trop importants, etc ne permettaient pas de poursuivre de la même façon.

Après une petite étude de marché, j’ai finalement proposé au client la solution PandaSuite. Elle permettait de poursuivre la démarche déjà entreprise et apportait des outils supplémentaires, des petites nouveautés comme la géolocalisation et surtout un studio autonome qui pouvait facilement être transmis au client s’il voulait un jour prendre le relais lui-même.

De plus le coût de mise en oeuvre était très raisonnable.

Le catalogue est très complet : plus de 400 écrans et un nombre incalculable de références… quelle a été ta méthode pour intégrer tout ce contenu ? Combien de temps cela a-t-il pris ?

Oui effectivement le catalogue est très volumineux en terme de pagination, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai choisi Panda car les autres systèmes mis à part la DPS d’Adobe ne supportaient pas la charge, ou très difficilement.

Les mise à jour étaient très lentes, pour certains cela allaient jusqu’à une demi-heure, parce qu’il fallait recharger l’ensemble du catalogue pour une simple mise à jour de page, impossible pour ce genre de catalogue qui évolue constamment.

PandaSuite était beaucoup plus réactif lors de mes tests comparatifs et c’est lui qui a fait pencher la balance !

La méthode d’élaboration est avant tout basée sur une rigueur dans la préparation des contenus, un script Photoshop pour préparer les images, une bonne nomination des éléments afin de les retrouver facilement dans la bibliothèque média et surtout beaucoup de copier/coller !

Bref, cela représente quelques mois de travail à temps plein, mais quand on aime on ne compte pas !

Formulaire d’identification, panier d’achat, envoi de confirmation par email… tu as intégré des fonctionnalités avancées. Peux-tu expliquer à nos lecteurs comment tu as fait ?

Toute cette partie a été développée en PHP et Javascript.

L’avantage de PandaSuite, c’est qu’il est complètement compatible avec le HTML5 et qu’il propose l’insertion de contenus HTML de manière très simple, on dessine une boite et on tape le lien de la page que l’on veut voir affichée à l’intérieur.

Sur ce principe, j’ai donc programmé des liens vers des pages PHP qui génèrent l’affichage du login, des boutons d’incrémentation et du panier. Cette base est complètement autonome et sécurisée et vient juste se greffer dans l’interface du catalogue.

Comment s’est passé le déploiement du catalogue auprès des commerciaux ?

Chaque commercial a reçu un lien personnalisé par mail l’invitant à télécharger l’application (le hub) puis a téléchargé le catalogue disponible à l’intérieur. Ainsi nous pouvons désactiver le partage si nous le souhaitons de façon individuelle.

Et aujourd’hui comment s’effectuent les mises à jour ?

Grâce à une équipe très réactive !

Je pense que la force de Panda est de proposer une solution professionnelle de grande envergure en conservant un lien privilégié avec les petites entreprises, on se sent rassuré par la réactivité et le professionnalisme !

Nous pouvons facilement soumettre des mises à jour qui corrigent quelques petits bugs, puis très simplement le commercial reçoit une notification sur son iPad qui l’invite à télécharger la dernière version de l’application. Très efficace.

Beaucoup d’utilisateurs PandaSuite créent actuellement des supports commerciaux … as-tu des conseils à leur fournir ?

Je pense qu’il est nécessaire d’expérimenter régulièrement les nouvelles fonctions proposées par le studio, avec un peu d’imagination on peut en faire plein de choses !

Ne pas hésiter à jouer aux apprentis sorciers avec la géolocalisation, le souffle, etc…

Je me souviens d’un livre d’énigmes qui m’a marqué à l’époque lors de sa sortie en 1994 « Sur la trace de la chouette d’or » j’ai passé beaucoup de temps dessus à le triturer dans tous les sens sans jamais la trouver ! Mais ce qui compte vraiment c’est le plaisir qu’on peut avoir à faire travailler son imagination !

Je pense qu’il y a encore plein de choses à découvrir dans le domaine du numérique, peut-être que « la chouette d’or II » sera trouvée par géolocalisation ?

As-tu d’autres projets en tête pour l’avenir ?

Dans l’immédiat, j’aimerai proposer un kit PHP en partenariat avec Panda qui permettrait aux entreprises d’utiliser le même procédé que celui que j’ai développé pour la société. Facile à installer il permettrait aux PME de greffer dans leur catalogue un système de prise de commandes et ainsi d’équiper leur force commerciale d’un outil très performant.

C’FOR!
Philippe Martoglio
06 77 86 39 54
http://cfor.fr